Rencontres latines 2016

La 31e édition des « Rencontres latines – Concours de version latine « Marius Lavency » se déroulera le mercredi 16 mars 2016 de 09h00 à 13h00 à l’Université Catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve. Ce concours est destiné aux élèves de 6ème option latin.

http://www.rencontreslatines.be/Edition-2016.htm

Rencontres latines

Europe 1 : « Ces Français qui parlent latin du soir au matin »

AD LIBITUM – A Paris, certains latinophones ont créé un « Cercle », logiquement baptisé « Circulus ». Ils jouent au Trivial Pursuit et discutent en latin.

REPORTAGE -Qui a dit que le latin était une langue morte ? Pour quelques centaines de latinophones en France, c’est loin d’être le cas. A Paris, certains ont même créé un « Cercle », logiquement baptisé « Circulus ». Ils se réunissent régulièrement dans une brasserie, du quartier latin naturellement. Europe 1 a tendu son micro.


Trivial Pursuit et Pétrarque. Parmi les membres, on trouve un public éclectique : un ancien cheminot, un ingénieur, un lycéen, un géomètre… Ils commentent des textes d’Horace et de Pétrarque mais jouent aussi au « Trivial Pursuit » en latin. Et ils parlent de la réforme du collège (qui prévoit de supprimer « l’option facultative latin » pour insérer la langue dans un parcours facultatifs plus vaste), le tout toujours en latin.

« L’idée que le gouvernement se fait du latin est fausse. Dire que le latin est élitiste, pour moi, c’est carrément un mensonge. C’était l’une des matières les plus égalitaires : que l’on soit riche ou pauvre, tout le monde arrive en classe de 5e avec le même niveau », explique l’un d’eux.

Facebook : « Liber facierum ». Quant à l’aspect langue morte, les membres du « Circulus » ne le comprennent pas. Ces derniers écrivent leurs mails (« Epistola electronica « ) en latin, conversent en latin… L’un d’eux parle même latin avec son fils de cinq ans. Et ils rappellent : il existe même une traduction pour « Facebook », « Liber facierum », littéralement « livre des visages ».

A quoi cela sert-il de parler latin ? Selon Roberto Salazar, étudiant en lettres classiques et membre Circulus, invité d’Europe 1 midi, parler régulièrement latin en facilite l’apprentissage. « Ce n’est pas que pour la beauté de la langue. Il faut parler le latin pour l’apprendre. A l’école, on n’apprend que de la grammaire. Cela ne suffit pas », estime-t-il. Cela peut, également, conduire à d’autres langues, davantage parlées aujourd’hui : « grâce au latin, j’arrive à parler sept langues. C’est la passion pour le latin qui m’a poussé à développer une passion pour les autres ».

Par G.S. avec Laure Dautriche

http://www.europe1.fr/societe/sur-internet-avec-leurs-enfants-devant-un-jeu-de-societe-ces-passionnes-parlent-latin-au-quotidien-2664769

04/02/16 au 30/08/16 – Expo : Marguerite Yourcenar et l’empereur Hadrien

Exposition : « Marguerite Yourcenar et l’empereur Hadrien »

Du 04/02/2016 au 30/08/2016

A Bavay

Bavay-Expo-Marguerite Yourcenar et l'empereur Hadrien

Samedi 12 mars 2016 – AG FRPGL

Le samedi 12 mars prochain, la FRPGL organise son AG annuelle à l’UCL. Vous êtes tous cordialement invités et nous serons très heureux de pouvoir partager ce moment avec vous.

À cette occasion, deux conférences à ne pas manquer à 11h (auditoire Socrate 11) :

  • Nicolas Meunier : Comment l’histoire latine devint romaine : les schémas narratifs utilisés dans la première décade de l’Ab Urbe condita de Tite-Live
  • Marco Cavalieri : Le portrait dans l’Antiquité classique : Plus est quam quod videatur imago

 

Les personnes qui le souhaitent pourront clôturer cette journée en participant au repas au restaurant Il Doge (30€, BE 12 0000 2382 2792). L’inscription au repas (avec le choix du menu) peut être envoyée à Patrizia Dezan (patrizia.dezan@skynet.be).

Menu A (avec boissons comprises):

Duo de carpaccio-caprese (carpaccio de bœuf et tomates mozzarella)

Escalope de veau Toscana (roquette, bresaola, huile de truffe et copeaux de parmesan)

Semi-freddo al limoncello ou Tiramisu

Menu B (avec boissons comprises) :

Duo de croquettes (fondu au parmesan et croquette aux crevettes)

Roulade de pâtes aux aubergines et scamorza

Semi-freddo al limoncello ou Tiramisu

AG FRPGL 2016Affiche en pdf

Bulletin n°200 (oct-nov-déc. 2015)

  • Assemblée générale FRPGL : p.3
  • Éditorial – Fabienne Paternotte : p. 4
  • Reconnaissance royale de la FRPGL – Axelle Sassoye : p. 6-7
  • Activités de latin. Opinions – Thomas Smolders ; Pablo Bustillo Vasquez : p. 8-10
  • Concours de version latine du CPEONS : p. 11-14
  • Conférence annuelle d’Euroclassica à Malte – Hubert Maraite : p. 15-16
  • Assemblée générale d’Euroclassica – Fabienne Paternotte : p. 16-18
  • Une nouvelle publication d’Euroclassica « European Symbols » – Hubert Maraite : p. 19-21
  • Chronique des livres et publications – Daniel Guillaume : p. 22-27
  • Sport cérébral – Jean Richir, André Cheyns, Anny Bechet-Lambe : p. 28-30
  • Varia – Sophie Meunier, Marie Theunissen-Faider : p. 31-33
  • Agenda culturel – France Raviart : p. 34-41

Lu. 15/02/16 – Café didactique de l’ULB

Le Cercle Antique de l’ULB organise son premier café didactique qui se déroulera le lundi 15 février, à partir de 17 heures, au local AW.1.126.

Au programme:
– Marie-Bernadette Mars y présentera son manuel Ulysse et son roman Kilissa.
– Les éditions De Boeck représenteront Johanna Pellegrini pour les manuels Felix et Prosper.

Latin-Grec – Opinion

http://www.la-croix.com/Debats/Courrier/Latin-grec-2016-02-04-1200737530

le 04/02/2016 à 10h31

Lors d’une réunion d’anciens élèves du collège et lycée de Pont-à-Mousson, Mme le proviseur et principal a annoncé l’arrêt prévu de l’enseignement du grec ancien.

J’ai fait la remarque qu’il aurait été préférable d’apprendre le grec moderne qui pourrait être la langue commune de l’Europe et permettrait aussi de retrouver nos racines linguistiques communes.

Maurice Lartillot

Dans l’édition du 26 janvier, vous citez en gros caractères une phrase qui nous apprend qu’en défendant le grec et le latin, les professeurs du classique font un « plaidoyer pro domo ». Pour en rajouter dans la prétention, je dirais « pro domo sua ». Passons. C’est l’intérêt de cette phrase qui m’échappe. (…)

Les professeurs de grec et de latin ne seraient pas qualifiés pour faire connaître les mérites de langues qu’ils ont enseignées durant leur carrière. Pour moi, si je veux être informé précisément des problèmes de la médecine, c’est au médecin que je m’adresse. Pas au plombier. Que votre lectrice me dise pourquoi il n’est pas pertinent de défendre ce qu’on connaît le mieux. Mais peut-être s’agissait-il d’un mot innocent. Parlait-elle cum grano salis ? En ce cas je ne saisis pas le sel. Et j’en reviens à sa déclaration : les profs de latin-grec plaident pro domo. Oui, et alors ?

Claude Malherbe

Latin-Grec Opinion

Visite de l’expo « Gladiateurs » à Tongres

Le samedi 24 octobre 2016, pour ses membres, la FPGL organisait une visite de la nouvelle exposition « Les gladiateurs, héros du Colisée » au Musée gallo-romain de Tongres.
Un grand merci à tous les participants!
Grâce à leur guide, deux groupes ont ainsi pu découvrir l’histoire de ce loisir cher aux Romains, de nombreux témoignages archéologiques inédits ainsi que des reconstitutions de l’univers de la gladiature.

IMG_20151025_083907IMG_20151025_084428 IMG_20151025_084741

Gaffiot 2016

Le Gaffiot 2016 est arrivé!
Et voici le lien vers cette édition corrigée et augmentée, issue directement du texte de 1934.
http://gerardgreco.free.fr/spip.php?article43 (Cliquez sur le titre de l’article pour que le lien devienne actif)

Liddell-Scott

Le Liddell-Scott en ligne !

http://stephanus.tlg.uci.edu/lsj/#eid=1&context=lsj (Cliquez sur le titre de l’article pour que le lien devienne actif)

Liddell-Scott