«

»

Déc 04

Le latin et le grec sont à nouveau EN DANGER….

Le latin et le grec sont à nouveau EN DANGER….

Après plusieurs demandes d’entretien dans le cadre des pourparlers concernant le pacte d’excellence, la présidente de la FRPGL ainsi que celle de l’ACFLA ont enfin été reçues par la Ministre Marie Martine Schyns.
Il a été fait part à la ministre de nos inquiétudes concernant l’avenir des cours de latin et de grec dans les trois premières années du secondaire au sein du tronc commun.

Nos inquiétudes ont malheureusement été confirmées.

Dans quelle mesure sera-t-il encore possible de proposer du latin aux élèves, sous quelle forme, à quel moment, combien de temps, tout cela n’est pas encore défini, nous dit Madame la Ministre, et cela semble le nœud du problème au niveau de l’organisation de la grille horaire de ce nouveau tronc commun. Toutes ces questions font encore l’objet de discussions au sein des groupes de travail. Il est donc URGENT de faire entendre notre voix.

La FRPGL travaille dans ce sens et nous réagissons en interpelant notamment les différents acteurs du groupe de travail qui concerne le tronc commun (représentants des différents réseaux, des associations de parents et du cabinet de la ministre). La FRPGL a sollicité plusieurs rencontres et a ainsi obtenu prochainement des rendez-vous auxquels, dans un souci de collaboration et d’efficacité, elle associe l’ACFLA.

Nos disciplines ont besoin d’être soutenues face à toutes les menaces de suppression et de restriction dont elles sont l’objet. Le rôle important des études classiques dans notre monde actuel est bien réel.